Saisie des REX

Visualisation du REX


    Retour Liste  |  Retour
Retour d'Expérience - ULM (id=5338)
Date Vol : 14/06/2010
Fonction : Pilote
Météo : Favorable
Appareil:  Multiaxes
Equipements :
Radio
Transpondeur
GPS
Nature du vol :
du voyage
en plaine
Nature vol autre:
Phase du vol : en vol
Phase vol autre:
 
Catégorie: Météo
  Type(s) des évènement(s) :
 
  Catégorie(s) d'accident :
 
perte de référence visuelle
  Dégats : Non
 
  Description :
  Suite à un problème avec le transpondeur,nous devons convoyer un ulm école aile haute vers un terrain côtier où ce trouve un atelier radio distant de 50 nd.
Étant aussi pilotes avion dans le club nous sommes habitués aux avions avec horizon et bille - aiguille.
L'ulm en est dépourvu et la panne transpondeur nous interdit le transit dans les zones D contrôlées, ce qui augmente notre temps de voyage .
Arrivée à la vertical du terrain côtier, une bande sombre de nuages bas arrive de la mer vers le terrain. Se voyant bloqué sur la cote nous décidons de faire
demi tour.
Sur le trajet se trouve une zone marécageuse donc humide. Stable à 2000 ft suivant le gps pour eviter les classe D , nous rentrons brutalement dans une
zone nuageuse sombre. Perte de référence,pas de secours au niveau des instruments,moment de panique: nous allons faire partie des accidents dans le REC. Mise en descente vers 1500 ft et en 30s retour du VMC.
FIN DE VOL vers le beau temps. Retour au terrain et le transpondeur a été envoyé par la poste.
  Commentaires :
  Sans l'aide d'instruments sur l'attitude de l'appareil,l'IMC même de très courte durée est une expérience stressante et dangereuse.
Pas d'horizon pas de bille-aiguille pas de conservateur de cap juste un altimètre et un gps ancienne génération, à l'inverse de nos habitudes avion, fait que tutoyer les nuages vous met en mauvaise posture.
  Enseignement :
  Mauvaise habitude de négliger certains phénomènes nuageux de peu d'importance en avion bien équipé ( passage rapide en IMC )
Passage en IMC en vol sous régime VFR avec un appareil vraiment VFR.

Commentaire du modérateur:
Ce témoignage est intéressant dans le sens où, même si ce n'était pas l'intention du déclarant en l’occurrence, il nous rappelle que la présence d’instruments peut encourager à poursuivre une option de vol dangereuse et d'ailleurs interdite.

Même si l'appareil était équipé d'instruments gyroscopiques, il faut garder à l'esprit que la masse et la faible charge alaire des ULM leur donne rarement une stabilité de plateforme suffisante pour pouvoir les contrôler en sécurité aux instruments.


ISImage ® est une marque de la société ISI
contact : Vincent Wartelle +33 (0)6 70 07 75 49 - email: vincent.wartelle@isimages.com
 

Server REX - 21-Aug-2017