Saisie des REX

Visualisation du REX


    Retour Liste  |  Retour
Retour d'Expérience - ULM (id=5654)
Date Vol : 06/02/2012
Fonction : Pilote
Météo : Favorable
Appareil:  Multiaxes
Equipements :
Radio
GPS
Nature du vol :
du voyage
en plaine
Nature vol autre:
Phase du vol : autre (*)
Phase vol autre: En integration dans le circuit en vue d'atterrissage
 
Catégorie: Procédures
  Type(s) des évènement(s) :
 
  Catégorie(s) d'accident :
 
dépassement des conditions aérologiques acceptables
Autre: Manque de vigilance et pas d'analyse pour determiner direction et force du vent
  Dégats : Non
 
  Description :
  Je venais en fin de matinée d'un terrain situé à environ 60km et devais rejoindre des amis partis une heure plus tôt. De plus j'etais absorbé par la prise en main d'un nouveau logiciel de navigation fonctionnant sur iPad. Ma radio était restée sur 123.55 qui était ma fréquence de départ. En arrivant verticale terrain, je n'ai pas vu de manche à air, mais ai aperçu les machines de mes amis. Bien que les ayant appelé plusieurs fois en vol, sans réponse de leur part, Je me suis pas inquiété outre mesure, car j'ai pensé que, s'ils étaient déjà posés, ils n'avaient aucune raison d'utiliser leur radio, ce qui expliquait leur silence à mes appels. Ayant eu un air plutôt calme pendant le trajet, j'ai estime que le vent était faible et que sa composante n'aurait pas beaucoup d'influence pour l'atterrissage. J'ai donc decidé, apres une verticale terrain à 800 ft de m'integrer en vent arriere pour atterrir vers l'ouest. Or en arrivant en dernier virage, j'ai dû tout réduire et pousser fort sur le manche pour descendre, ce qui m'a amené à une vitesse excessive et je me suis retrouvé à consommer de la piste et ai remis les gaz car à mi piste je n'avais pas encore touché des roues. A ce moment je n'ai pas mis en cause la direction du vent et ai seulement pensé que je devais refaire un tour de piste à plus faible vitesse pour toucher le plus près possible du seuil de piste. Ce que je fis, avec concentration sur ma vitesse à tel point que je n'ai pas su interpreter les signes que me faisaient les amis sur le terrain pour me faire comprendre que la direction du vent était contraire à celle que j'estimais...
  Commentaires :
  Avant le vol, il est indispensable de consulter la fiche du terrain où l'on a l'intention de se poser ( frequence radio à noter, QFU, état du terrain, sens du tour de piste, dangers éventuels...). Si j,avais été sur la bonne fréquence (123.50 au lieu de 123.55) j'aurais entendu mes amis qui ont tenté de m'appeler pour me confirmer lapiste à utiliser du fait du manque de biroute
En phase d'approche, il faut se débarasser des éléments susceptibles de distraire l'attention (je n'aurais pas du persister à utiliser mon outil de navigation pendant mon intégration, car il n'était d'aucune utilité. Il m'a distrait en m'incitant à verifier si l'icone de la position de l'avion était bien conforme aux différents caps que je prenais lors du tour de piste avant atterrissage). Il faut regarder dehors et controler sa vitesse sol par rapport à la vitesse air... Ce que je n'ai pas fait. Fort heureusement sans consequences dommageables, mais il y aurait pu en avoir sur une piste courte, si j'avais persisté à vouloir me poser sans évaluer précisément la force et la direction du vent.
  Enseignement :
  Oui j'ai identifié mes erreurs dans l'étape précédente


ISImage ® est une marque de la société ISI
contact : Vincent Wartelle +33 (0)6 70 07 75 49 - email: vincent.wartelle@isimages.com
 

Server REX - 29-Mar-2017