Saisie des REX

Visualisation du REX


    Retour Liste  |  Retour
Retour d'Expérience - ULM (id=5741)
Date Vol : 09/08/2012
Fonction : Pilote
Météo : Favorable
Appareil:  Pendulaire
Equipements :
Parachute
Radio
GPS
Nature du vol :
autre (*)
Nature vol autre: à l'atelier
Phase du vol : autre (*)
Phase vol autre: operation d'entretien
 
Catégorie: Technique
  Type(s) des évènement(s) :
 
  Catégorie(s) d'accident :
 
dépassement des compétences
Défaillance structurelle
  Dégats : Non
 
  Description :
  J’ai remplacé l’an dernier mon ancien ULM par un modèle un peu ancien mais beaucoup plus performant et plus perfectionné, acquis d’occasion auprès d’un particulier. Après une vingtaine d’heures de vol sans problème, je me suis aperçu que l’un des amortisseurs était devenu un tout petit peu moins long que l’autre. Il s’agit d’un modèle pneumatique que je n’avais pas sur mon ancien chariot. Mon ancien instructeur joint au téléphone me dit que ce n’est rien du tout, qu’il suffit de regonfler par la valve comme celle des pneus de voiture qui se trouve à la base des vérins, à la pression indiquée par le manuel d’entretien.Je crois avoir compris, mais j'ai tors.
  Commentaires :
  Sans un regard sur le manuel d’entretien que l'instructeur m'a pourtant invité à consulter, je me précipite sur mon gonfleur de pneus en me disant qu’il suffit que je gonfle jusqu’à ce que les deux amortisseurs soient à la même longueur. Mais quand je le branche, j’ai la surprise de constater que le vérin se dégonfle complètement et envoi en plus une giclée d’huile. Bilan de la bêtise mon amortisseur est à réviser, peut-être même à changer. Quand je lis la doc, je comprends que j’ai voulu employer un gonfleur totalement inadapté, qui va jusqu’à 5 bars sur un accessoire qui se gonfle à 40 bars avec une pompe spéciale. Le plus rageant, a été d’apprendre – bien trop tard - que le club avait une telle pompe à me prêter.
  Enseignement :
  Très consciencieux, le vendeur de mon ULM m’avait pourtant donné avec, un classeur de près de 80 pages contenant le manuel de vol, les livrets d’entretien, du chariot, du moteur et de la voile, ainsi que les factures d’achat des rechanges des révisions et les modes d’emploi des accessoires parachute, radio, GPS. Il y a là dedans toute la doc du fabricant sur les amortisseurs, la façon de les régler, l’outillage nécessaire, mais j’avoue avoir négligé de bien lire tout ça. Si au lieu de me précipiter en croyant savoir, j’avais pris le temps de le faire, ou au moins de questionner l’ancien propriétaire avant de commencer, je aurais pas immobilisé mon ULM et occasionné des frais inutiles pour une trop grande confiance dans mes capacités techniques !!! Une suggestion quand même : puisqu'il faut une pompe spéciale, ce serait rusé de la part du constructeur d'installer un embout de gonflage spécial aussi, au lieu d'un modèle pour pneus. Comme ça ses vérins seraient à l'abri des idiots dans mon genre.


ISImage ® est une marque de la société ISI
contact : Vincent Wartelle +33 (0)6 70 07 75 49 - email: vincent.wartelle@isimages.com
 

Server REX - 28-Apr-2017