Saisie des REX

Visualisation du REX


    Retour Liste  |  Retour
Retour d'Expérience - ULM (id=6406)
Date Vol : 29/06/2014
Fonction : Pilote
Météo : Défavorable
Appareil:  Multiaxes
Equipements :
Radio
Horizon artificiel
Transpondeur
GPS
Nature du vol :
du voyage
Nature vol autre:
Phase du vol : en vol
Phase vol autre:
 
Catégorie: Renoncement
  Type(s) des évènement(s) :
 
  Catégorie(s) d'accident :
 
Dépassement des conditions aérologiques acceptables
Perte de référence visuelle
Egarement
  Dégats : Non
 
  Description :
  Bonjour, Je suis en navigation Nord Sud entre deux aérodromes de l'Ouest. je m'installe au niveau 105. Au bout d'un moment, le contrôleur avec qui je suis en contacte me demande de descendre vers le niveau 80.
Je suis on top, normal. Il n'y a pas de cumulonimbus (pas d'enclume).
Je m'installe à -1000ft mn, aile droite et je descend tous droit. Là surprise le nuage n'est pas blanc mais gris noir, je subis un vent descendant qui me fait sauter de mon siège, et dans la soudaineté et le violence de la turbulence descendante, je lache le manche et les gaz.
Mais je reprend vite mes esprit, je regarde mon horizon artificiel, je ne peux remonter, mais je vire à gauche.Finalement je me retrouve en virage gauche prononcé en vue du sol. Je me rétabli, je reprend mon cap, j'ai un rideau de pluie, on m'autorise après un 360 de retardement à passer la croisée des pistes à 2500ft d'un gros terrain, puis je parviens à reprendre ma route vers la destination. Là je subi encore une rafale, et l'atterrissage est dur.
  Commentaires :
  Voila je suis rentré dans un tower cumulus, je ne recommencerai pas, j'aurai pu arracher une aile.
  Enseignement :
  COMMENTAIRE DU MODERATEUR: Si nous comprenons bien ce REX, nous sommes face à un pilote qui semble assumer pratiquer une percée en ULM , en se référant à un horizon artificiel. En dehors de la violation réglementaire caractérisée que cela suppose, un tel comportement est totalement incompatible avec le vol en ULM au plan technique, quand bien même le pilote serait expérimenté en vol IFR par ailleurs, et que son appareil disposerait des équipements nécessaires. Montés sur un ULM, ces derniers ne peuvent être ni certifiés ni calibrés pour servir de référence sûr au vol sans visibilité. Ce type d'appareil est trop léger pour présenter une stabilité de plateforme suffisante et ses commandes ne sont prévues pour offrir ni la précision ni la défense compatibles avec le pilotage aux instruments. En aucun cas, le manuel de vol d'un ULM ne doit d'ailleurs donner des consignes d'exploitations pour le vol aux instruments. En ULM, tout risque de se voir confronté à une situation météo autre que le VFR de jour, doit provoquer un report du vol ou un déroutement, sans aucun compromis possible.


ISImage ® est une marque de la société ISI
contact : Vincent Wartelle +33 (0)6 70 07 75 49 - email: vincent.wartelle@isimages.com
 

Server REX - 18-Oct-2017