Saisie des REX

Visualisation du REX


    Retour Liste  |  Retour
Retour d'Expérience - ULM (id=6433)
Date Vol : 09/07/2014
Fonction : Instructeur
Météo : Favorable
Appareil:  Multiaxes
Equipements :
Parachute
Radio
Transpondeur
GPS
Nature du vol :
de la formation
du local
Nature vol autre:
Phase du vol : au cours de la préparation du vol
Phase vol autre:
 
Catégorie: Vigilance
  Type(s) des évènement(s) :
 
  Catégorie(s) d'accident :
 
Autre: Risque de blessure au sol
Autre, précisez
  Dégats : Non
 
  Description :
  Prévol pédagogique avec un nouvel élève : découverte de la machine avec les deux allumages sur ON
  Commentaires :
  J'ai toujours été sensibilisé, puis en tant qu'instructeur, je me suis attaché à sensibiliser à mon tour mes élèves sur l'importance de s'assurer que l'allumage était bien coupé avant d'entreprendre une visité prévol, et pour la première fois, lors d'une première visite prévol pédagogique à un nouvel élève, la situation s'est présentée : la machine était stationnée dans le hangar master coupé mais les deux interrupteurs des allumages sur On. L'erreur est humaine et les investigations sont en cours pour identifier ce qui a pu conduire le pilote précédent à commettre cette erreur. Gageons que le nouvel élève n'oubliera jamais cette vérification dans ses futures visites prévol. C'est probablement une erreur du pilote précédent remettant les allumages sur on avant rangement de la machine et installation de la bâche.
  Enseignement :
  COMMENTAIRE DU MODÉRATEUR : Si, comme c'est généralement le cas pour les moteurs d'ULM, il n'y a pas d'étouffoir, on peut se demander quelle procédure a été adoptée pour arrêter le moteur à la fin du vol précédent. Le re-basculement des contacts d'allumage sur marche après l'arrêt, n'apparait pas comme une manœuvre spontanée. C'est une erreur assez rare sur un moteur d'ULM habituel, mais relativement courante avec certains avions légers disposant d'un étouffoir, car alors l'arrêt moteur ne se fait pas en coupant les allumages, de sorte que l'oubli de les basculer sur off reste un piège classique. Mais dans tous les cas, il faut être très vigilent cependant. Par exemple, même si l'on est sûr de soi en tant que pilote, il faut prendre en compte la possibilité de manipulations inappropriées par des visiteurs occasionnels ou des passagers.


ISImage ® est une marque de la société ISI
contact : Vincent Wartelle +33 (0)6 70 07 75 49 - email: vincent.wartelle@isimages.com
 

Server REX - 18-Oct-2017