Saisie des REX

Visualisation du REX


    Retour Liste  |  Retour
Retour d'Expérience - ULM (id=6600)
Date Vol : 05/10/2015
Fonction : Pilote
Météo : Favorable
Appareil:  Paramoteur
Equipements :
Parachute
Nature du vol :
en plaine
Nature vol autre:
Phase du vol : en vol
Phase vol autre:
 
Catégorie: Météo
  Type(s) des évènement(s) :
 
  Catégorie(s) d'accident :
 
Perte de contrôle en vol
Dépassement des conditions aérologiques acceptables
  Dégats : Non
 
  Description :
  Vol-Nav d’1h20min en paramoteur en Ile de France

Breveté depuis avril 2014, en 14 mois j’ai fait 80 heures de vol dont 60 heures de vol en paramoteur et 20 heures en parapente (avec ma voile de paramoteur).

Je pars voir ma famille et je décide de prendre mon paramoteur pour faire des petits vols pendant le we. Je peux décoller d’un champ en jachère situé sur un plateau.

Le vendredi 8 mai 2015 :Je décolle vers 19h00 pour un vol local et un vol de reconnaissance.
Vol relativement calme mais encore quelques turbulences au-dessus des champs de colza qui m’obligent à bien garder les mains sur mes commandes.
Le samedi je suis en famille, je ne souhaite pas voler. De toute façon les conditions de vent (de mémoire) sont un peu fortes. En revanche, je souhaite voler dimanche dans la matinée. Je ne peux pas attendre le dimanche soir car je serais sur la route du retour.
Dimanche 10 mai 2015:Je me lève tard et le temps de profiter de la famille et de préparer le vol. Je pars en Vol-Nav à 12h00...
J’ai mon plateau avec ma carte et ma boussole pour éviter les TMA, CTR, lignes HT et les aérodromes et pour être sûr de revenir car je n’ai jamais voler dans cette région (et si près de Paris) avant ce we.
Je décolle à 12h00 avec un vent de S-SO de 11km h (après le site MTO) en moyenne.
Je survole la campagne composée essentiellement de champs de blé (vert) et de champs de colza (jaune).
Je vole en palier à 200m et très vite je monte à 350 – 400m car je survole quelques lignes HT et je préfère avoir de la hauteur (déjà je ressent les colonnes thermiques et je tient mon aile!). Le trafic aérien est dense, je croise 4 ou 5 avions type Cessna.
L’aller, je suis vent de travers arrière (je file N-NO). Je mets 30min. à rejoindre les villages proche de la Seine.
Le retour, je m’aperçois que je n’avance pas bien vite. Le vent a-t-il forcit? En même temps, je savais qu’on annonçait 22 à 24 km h en rafales, le vent a du évoluer.. Mais dans mon enthousiasme à vouloir rejoindre les méandres de la Seine, je suis parti un peu loin malgré tout. Je pourrais détrimer ma voile et utiliser le barreau avec les commandes de stabilo mais les thermiques se font de plus en plus sentir et je ne souhaite pas mettre ma voile trop en piquée au risque de faire une frontale au-dessus de tout ce réseau électrique HT. Après 30 minutes, je ressens de plus en plus de turbulences thermiques et je commence à ressentir l’envie d’être au sol...Je pense bientôt à me vacher mais je m’approche du terrain d’atterrrissage et je me dis que je peux bien tenir l’aile encore un peu...Je passe sur la gauche une zone d’aéromodélisme en prenant mes distances, je suis à quelques centaines de mètres de mon atterrissage quand soudain...Je suis pris dans une ascendance thermique. Mon altimètre est saturé. J’ai déjà pris du 10m s et là j’ai l’impression que c’est le double. J’ai le reflexe de regarder ma voile à ce moment-là et je vois que toutes les lignes de suspentes se détendent : je décroche. Ma voile pique en avant sérieusement et prend de la vitesse puis part subitement en 360 engagé sur la gauche, j’essaie doucement de la tenir et de la rééquilibrer mais elle part subitement en 360 à droite. Se succèdent des mouvements de tangages et de roulis à fortes amplitudes et à fortes fréquences (j’ai du mal à estimer le temps de cet incident de vol mais je pense à au moins une minute à 2 minutes...Une éternité). J’essaie de piloter mon aile et d’éviter le surpilotage mais elle part tellement rapidement dans tous les sens que je ne sais pas si mes actions aux commandes sont bénéfiques ou pas.
  Commentaires :
  Prise de conscience des risques d'un départ en vol tardif et des risques de grosses turbulences thermiques en plaine par journée chaude et sans trop de vent.
  Enseignement :
  D'après ma description, je ne pense pas avoir été affecté par des rotors liés au relief mais uniquement par des thermiques mais j'aimerais un avis éclairé. Merci.


ISImage ® est une marque de la société ISI
contact : Vincent Wartelle +33 (0)6 70 07 75 49 - email: vincent.wartelle@isimages.com
 

Server REX - 21-Sep-2017