Saisie des REX

Visualisation du REX


    Retour Liste  |  Retour
Retour d'Expérience - ULM (id=6615)
Date Vol : 06/08/2015
Fonction : Instructeur
Météo : Favorable
Appareil:  Multiaxes
Equipements :
Parachute
Radio
GPS
Nature du vol :
de la formation
du voyage
en plaine
Nature vol autre:
Phase du vol : au cours de la préparation du vol
Phase vol autre:
 
Catégorie: Technicité
  Type(s) des évènement(s) :
 
  Catégorie(s) d'accident :
 
dépassement des compétences
Autre: incompréhension avec l'élève
  Dégats : Non
 
  Description :
  L’autre jour, j’ai du remplacer l’instructeur habituel d’un élève pour lui faire exécuter une première navigation un peu éloignée. Son moniteur habituel m’avait dit qu’il était tout à fait à l’aise en tour de piste et en tenue de paramètres, ayant déjà été lâché. Je le vois tracer sa route et remplir son log de manière très scolaire, et sans doute un peu trop étoffée pour le type de nav envisagé. Je me dis que la gestion de tout ça risque de lui donner trop de charge de travail pour une première sortie de local, mais il semble maîtriser et je laisse faire. Je lui rappelle toutefois de prendre les NOTAM et les TAF pour la région. A sa réponse du style « je n’en n’ai pas », je pressens qu’il ne comprend pas ce que je dis. Et la conversation qui suivra me le confirmera.
  Commentaires :
  Il n’a pas encore passé l’examen écrit. Il a déjà entendu ces termes, mais il ne maîtrise pas leur signification. Bizarrement, il ne sait pas ce qu’est un TAF, mais si je lui demande de consulter la météo, il sait faire, et ce sont bien les TAF dument décodés par le site web consulté, des terrains environnants qu’il me trouve. Bref, il semble que les bases sont là, et le comportement en vol me le confirmera, mais c’est le jargon qui n’est pas assimilé.
  Enseignement :
  Il faut prendre des précautions particulièrement sérieuses lorsque l’on doit remplacer au pied levé un instructeur auprès d’un élève et ne pas se contenter d’un simple échange téléphonique qui décrit la progression de ce dernier en termes encourageants. On ne connaît pas nécessairement les méthodes utilisées par son confrère qui peut avoir adopté une pédagogie différente. C’est peut-être aussi pour ça que c’est bénéfique pour l’élève d’avoir l’occasion de passer entre plusieurs instructeurs. Cette histoire donne aussi a penser combien vu de l’extérieur, nos conversations de pilotes peuvent être hermétiques.Les expressions dont le sens nous est familier en tant qu pilotes pratiquants ne le sont pas nécessairement pour tout un chacun. Un instructeur doit s'efforcer d'être compris sans doute possible.


ISImage ® est une marque de la société ISI
contact : Vincent Wartelle +33 (0)6 70 07 75 49 - email: vincent.wartelle@isimages.com
 

Server REX - 27-Jun-2017