Saisie des REX

Visualisation du REX


    Retour Liste  |  Retour
Retour d'Expérience - ULM (id=6650)
Date Vol : 18/07/2015
Fonction : Pilote
Météo : Favorable
Appareil:  Multiaxes
Equipements :
Parachute
Radio
GPS
Nature du vol :
du local
Nature vol autre:
Phase du vol : autre (*)
Phase vol autre: toutes les phases de vol
 
Catégorie: Domaine de vol
  Type(s) des évènement(s) :
 
  Catégorie(s) d'accident :
 
Perte de contrôle en vol
Autre: second régime
Perte de contrôle au sol
  Dégats : Non
 
  Description :
  Par une température dépassant les 30°C, j'emmène un baptême en mulitaxes. La personne qui se présente est particulièrement forte. Les explications et vérifications étant faites, nous partons. Aligné en bout de piste et comme nous conseillait Jack Krine au Tour ULM, je maintient le moteur à 4000tr min pendant 30s tout freiné, histoire de prélancer le moteur et s'assurer que tout fonctionne. Top départ freins lâchés, l'ULM court sur la piste. Je commence à tirer le manche à mi piste, rien ne se passe. Ça court toujours, je commence à voir le bout de piste. L'appareil finit par décoller péniblement à 50m de la fin (c'est mon appréciation !), le taux de montée est mauvais, heureusement, le champ de maïs est coupé, prise de vitesse obligatoire et montée laborieuse à 6500tr min et 2m s !.

On monte (très) péniblement. Le vol n'est pas agréable, il se fait au régime moteur de 6000tr min tout le temps, en dessous, le taux de montée est nul ou négatif.
  Commentaires :
  Et la masse alors ? J'apprends à posteriori que le baptisé avoisine les 110kg. Je décide de faire le bilan des masses : Passager + pilote : 110kg + 80kg = 190kg Appareil : 260kg Essence : 60% des réservoirs soit 35l ou 25kg TOTAL : 475kg, soit dépassement du maxi autorisé de 472kg. Et la température ? Je me souviens bien du Tour ULM et de mon interrogation à Thierry pour savoir pourquoi çà monte pas ..et de sa réponse d'alors, pour me rappeler l'influence de la température sur le vol.
  Enseignement :
  J'en discute avec mon instructeur qui me fait le calcul à partir du tableau de Koch. Voilà un outil indispensable pour mesurer l'influence de l'altitude et de la température sur la distance de décollage et le taux de montée. Et là surprise : Altitude 500ft et température 32°C , c'est à dire ma situation : Distance de décollage x1.4 et taux de montée réduit à 60% (facteur 0.6) de la normale ! S'il me faut normalement 200m pour décoller à 15°C, à 32°C il faudra 200x1.4 soit 280m.


ISImage ® est une marque de la société ISI
contact : Vincent Wartelle +33 (0)6 70 07 75 49 - email: vincent.wartelle@isimages.com
 

Server REX - 13-Dec-2017