Saisie des REX

Visualisation du REX


    Retour Liste  |  Retour
Retour d'Expérience - ULM (id=6849)
Date Vol : 23/03/2016
Fonction : Pilote
Météo : Favorable
Appareil:  Pendulaire
Equipements :
Parachute
Radio
Nature du vol :
du local
autre (*)
Nature vol autre: en tour de piste
Phase du vol : en finale
Phase vol autre:
 
Catégorie: Vigilance
  Type(s) des évènement(s) :
 
  Catégorie(s) d'accident :
 
Collision au sol
Abordage avec un aéronef au sol
  Dégats : Non
 
  Description :
  Je ne suis pas pilote depuis bien longtemps. J'ai acheter l'an dernier un pendulaire d'occasion en très bon état et depuis je m'entraine avec pour passer l'emport passager. J'y ai installé la radio car l'activité de notre terrain se gère par auto information sur une fréquence propre qui lui est attribuée. Mais volant surtout le matin, j'ai rarement l'occasion d'en tester l'efficacité. Au début, j'ai essayé avec l'antenne fournie avec l'ICOM. Ça marchait mais n'était pas performant. Alors j'ai rapidement acheté une antenne fixe pour me conformer à ce que me demandais la DGAC pour me délivrer la LSA.
Le week-end dernier, alors que je suis en tour de piste, je vois un multi axes se faire sortir du hangar, puis se préparer à voler. Je m'efforce d'annoncer chacune de mes étapes du tour de piste à la radio. A moment ou l'autre ULM commence à rouler, je perçois une émission qui n'est qu'une suite de parasites inexploitables. Probablement que l'autre pilote annonce aussi ses mouvements mais ce qu'il dit n'est pas compréhensible. Lorsque j'arrive en dernier virage, il est au point d'arrêt et j'ai peur qu'il ne s'engage sur la piste. Je demande alors nettement si le multi axes blanc au point d’arrêt a bien le visuel sur le pendulaire en final que je suis. Mais pas de réponse. En fin de compte, comme il semble encore en train de faire ses actions vitales et qui n'a pas l'air d’émettre quelque chose qui ressemblerait à un avis d'alignement, je poursuis tout en me tenant prêt à remettre les gaz. Mais j'hésite. Et finalement, je remets les gaz.
L'autre appareil décolle derrière moi après que j'ai perçu un crachouillis caractéristique de l'annonce d'un alignement – décollage.
  Commentaires :
  Lorsque qu'une demi-heure plus tard, nous nous retrouvons au sol, je lui dit que sa radio ne marche pas, et je lui demande s'il m'a entendu. Il me dit avoir peu de doute sur son matériel puis-qu’entre temps il est allé faire un tour de piste sur un terrain contrôlé voisin sans problème. On fait un test avec une VFH portative et il s'avère effectivement que c'est mon poste à moi qui ne marche pas. J'entends très mal et je n’émets pas du tout. J'invite le pilote du multi axe, bien connu dans notre milieu et qui est professionnel de l'aviation par ailleurs, à examiner mon installation. Et en moins de 5 secondes, il a trouvé le problème : il n'y a pas de « plan de masse » associé à mon antenne et d'autre part, je lui confirme ne jamais m'être préoccupé du rapport d'onde stationnaire de mon installation, n'ayant pas la moindre idée de ce dont il s'agit. Naïvement, je m'étais limité à percer un joli trou dans le carénage de nez en composite pour y installer l’embase de mon antenne toute neuve, avant de la connecter à mon poste. En plus, il a trouvé un mauvais contact du brin central du câble d'antenne avec la prise. Il a collé sur la face intérieur de mon carénage une feuille d'alu en forme de croix, à peu près de la taille d'une grande assiette, percée en son milieu pour faire passer l'embase de l'antenne, puis a tout remonté en s'assurant du contact entre cette plaque et la tresse de blindage du fil. Et là, miracle, ma radio a fonctionné correctement dans les deux sens, avant même de faire contrôler le fameux ROS.
  Enseignement :
  Ça m'a donné l'occasion de constater que j'étais beaucoup moins seul en l'air le matin, que ce que je pensais. Pendant près d'un an, j'ai volé en étant persuadé que l'usage rigoureux d'une installation qui ne fonctionnait pas, participait à ma sécurité. Ce n'est pas parce qu'on entend rien à la radio, que l'on est seul en l'air dans le secteur. Vive le vol à vue, et heureusement que je me suis pas aventuré sur l'un des nombreux terrains contrôlés de la région, avec ma radio défaillante.


ISImage ® est une marque de la société ISI
contact : Vincent Wartelle +33 (0)6 70 07 75 49 - email: vincent.wartelle@isimages.com
 

Server REX - 22-Jul-2017