Saisie des REX

Visualisation du REX


    Retour Liste  |  Retour
Retour d'Expérience - ULM (id=6858)
Date Vol : 08/07/2015
Fonction : Pilote
Météo : Favorable
Appareil:  Multiaxes
Equipements :
Parachute
Radio
Horizon artificiel
Balise de détresse
Extincteur
Transpondeur
GPS
Nature du vol :
du local
en plaine
Nature vol autre:
Phase du vol : autre (*)
Phase vol autre: en montée initiale, au cap vers mon aérodrome
 
Catégorie: Procédures
  Type(s) des évènement(s) :
 
  Catégorie(s) d'accident :
 
Autre: Non respect des regles de clairance ayant provoqué un 360° d'un avion de ligne
Violation des règles de l'air
  Dégats : Non
 
  Description :
  Le 7 aout 2015 (8h 25UTC)alors que je m'étais posé sur l'arerodrome de Nimes Courbessac, après un roulage sur les taxiway, j'ai redécollé immédiatement. Il faisait chaud, et sitôt la montée initiale je me suis aperçu d'une montée en T° globale de l'huile moteur(Rotax ULSFR) 130°C, de l'eau (115°C). Ce phénomène m'était déjà arrivé 15 jours avant en soirée lors d'un vol sur CARPENTRAS, une réduction de puissance et une montée de niveau avait permis la réduction des tous les paramètres. Rien n'avait été trouvé, sinon une pression d'huile parfois aux limites basses. J'avais toutefois nettoyé les échangeurs et d'autres vols s'étaient bien déroulés, mais je restais vigilant et perturbé par ce phénomène.
Donc ce jour, à la montée initiale de Nimes Courbessac, ou il est requis d'appeler la CTR de Nimes Garons des 1000 Pieds, j'ai pris un léger retard l'appel du contrôleur a été fait à 1500 pieds.
Le contrôleur m'en a fait la remontrance et m'a donné un code transporteur 7037 que j'ai affiché, puis m'a dit d'appeler la TMA Camargue 127,927 qui était active, celle-ci débute dès 2500 pieds.
Perturbé par mes défauts de T°, je ne l'ai pas informé de ceux-ci, j'avais me sachant sécurisé par le contrôle de Nimes Garons à ce moment 2 priorités en tête:
1: ne pas trop m'éloigner du terrain de Nimes Courbessac afin de pouvoir y retourner en panne moteur
2: réduire la puissance tout en montant et faire un palier pour m'assurer d'un retour aux paramètres normaux ou pas

Dans cette optique j'ai donc retardé mon appel radio jusqu'à 8h34 UTC (heure ou j'ai vu mes paramètres stabilisés), sauf que dans cette manoeuvre j'avais dépassé le plafond de la TMA Camargue (j'étais à 3000 pieds) et que le contrôleur de Camargue (Istre), même s'il me voyait au transpondeur mode S ne connaissait pas mes intentions et a décidé de retarder un vol RYANNAIR qui était en approche pour un atterrissage de Nimes Garons
In Fine, il y a eu dépôt d'un infraction aux règles de l'air, et un passage en commission DGAC du Sud est pour le 10 Mai 2016
  Commentaires :
  Mon expérience m'a aidée ur la gestion du risque technique, mais dans ce type de situation, elle m'a canalisée dans l'erreur de la non information préalable au contrôleur de Nimes Garon d'un potentiel risque moteur et d'atterrissage en urgence.
Avec cette information il m'aurait aussitôt donné une zone d'évolution, ce qui m'aurait evité de me positionner dans une zone à risque, et d'enfreindre de fait les règles de l'air
  Enseignement :
  Passage en zone D TMA Camargue(même si j'étais encore sous code transporteur de la CTR de Nimes Garons , sans avoir obtenu la clairance


ISImage ® est une marque de la société ISI
contact : Vincent Wartelle +33 (0)6 70 07 75 49 - email: vincent.wartelle@isimages.com
 

Server REX - 13-Dec-2017