Saisie des REX

Visualisation du REX


    Retour Liste  |  Retour
Retour d'Expérience - ULM (id=7619)
Date Vol : 17/10/2018
Fonction : Passager
Météo : Favorable
Appareil:  Multiaxes
Equipements :
Parachute
Radio
Transpondeur
GPS
Nature du vol :
du local
en plaine
Nature vol autre:
Phase du vol : autre (*)
Phase vol autre: Avant la mise en route
 
Catégorie: Procédures
  Type(s) des évènement(s) :
 
Autre: Utilisation du parachute
  Catégorie(s) d'accident :
 
Autre: Impossibilité d utilisation du parachute de bord
  Dégats : Non
 
  Description :
  Lors d’un vol avant l’achat d’un ULM je constate assis en place droite comme passager que la poignée parachute est verrouillée à l’aide d’un cadenas. Le pilote s’apprétant à mettre en route je lui demande s’il compte enlever ce cadenas avant le décollage. Il me répond qu’il ne crois pas en l’usage du parachute...je lui indique que s’il n’enléve pas ce cadenas je quitte l’appareil. Il se décide à prendre la clef pour ouvrir et oter ce cadenas, non sans difficulté.
De retour du vol je débriffe un peu ce point pour le moins inquiétant. Le parachute et son propulseur son périmés. Le propriétaire le sait. Son analyse est que le parachute ne sert à rien dans un ULM...je lui explique qu’une rupture de commande de vol ou une collision ou une panne moteur au dessus d’une zone inhospitalière peut justifier l’utilisation du parachute et que de nombreuses vies ont été sauvées, en ULM comme en avion. Il semble découvrir ces arguments...
Bref, une grosse lacune dans la formation de ce pilote de la part de son instructeur.
  Commentaires :
  J’ai 45 d’expérience dans le monde de l’aviation professionnelle et de loisirs sur ULM maintenant. J’en découvre tous les jours dans le milieu ULM...
  Enseignement :
  Il faut insister davantage dans l’instruction du pilotage, sur la sécurité des vols que nous apporte une maintenance rigoureuse et une application des regles de sécurité pendant le vol. Dans cet exemple, la révision compléte du parachute et de la roquette et le retrait de la sécurité poignée avant le décollage.
Une fois breveté le pilote qui achéte sa machine, c’était le cas, se retrouve seul à voler, hors structure club. Si la formation n’est pas optimum, les dérives s’invitent rapidement.
Je ne vous ai pas parlé de l’entretien de cet ULM. Tuyaux d’essence, d’huile, et de liquide de refroidissement d’origine soit, 11ans. Idem pour les carbus. Pneus hors limites, aucune tracabilité de l’entretien etc, etc...


ISImage ® est une marque de la société ISI
contact : Vincent Wartelle +33 (0)6 70 07 75 49 - email: vincent.wartelle@isimages.com
 

Server REX - 23-Jan-2019